La mobilité active et durable au cœur des projets de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Illustration : l'aménagement d'une nouvelle ligne de bus à haut niveau de service

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, souhaite créer une infrastructure dédiée à une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS).

Le projet consiste en la mise en place d’une ligne entre Trévoux (01), Sathonay et Lyon (69) sur 28 km dont 18 km en site complètement réservé grâce à la reconversion de l’ancienne voie ferrée entre Trévoux et Sathonay-Camp, sur la rive gauche de la Saône. Sur le reste de l’itinéraire, entre Sathonay-Camp et Lyon Part Dieu, le bus empruntera les voies pour les transports en commun existantes. Le projet envisage aussi des aménagements cyclables.

La durée des démarches, procédures et travaux est estimée à 5 ans pour un coût prévisionnel de 100 millions d’euros. La mise en service du BHNS est envisagée à partir de 2025.

Les bus circuleraient toutes les 15 minutes en heure de pointe avec la possibilité d’une montée en puissance à 10 minutes, pour relier Trévoux à Lyon en moins de 1h. Le BHNS devrait, selon les estimations, capter entre 7 500 et 9 500 voyageurs par jour en 2030.

Afin de réduire la pollution de l’air, les bus pourraient être équipés de moteurs à hydrogène qui présentent l’avantage de n’émettre aucune particule polluante, ni de CO2 en circulation.

Ludovic CUZZI (avocat associé) Servane BARDI et Agathe ROUSSEL (avocates collaboratrices) du cabinet PARME Avocats se réjouissent d’accompagner la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans la réalisation de cette solution de mobilité durable visant à désengorger le Val de Saône.