Christine CASTERA

Avocat Senior

7 années d'experience

Expertises

Secteurs d’intervention

Expérience

  • Avocat collaborateur, PARME AVOCATS (Paris) – Depuis janvier 2015
  • Avocat collaborateur, QUADRIGE SOCIETE D’AVOCATS (Paris) – Mai 2013 à décembre 2014
  • Avocat collaborateur, LEFEVRE PELLETIER ET ASSOCIES (Paris) – Décembre 2011 à avril 2013
  • Élève-avocat, CMS BUREAU FRANCIS LEFEBVRE (Paris) – Janvier 2011 à juillet 2011
  • Élève-avocat, CHEUVREUX NOTAIRES (Paris) – Mars à décembre 2010

Formation

  • Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA)
  • Master II Professionnel – Droit immobilier public et privé, Université Paris I Panthéon-Sorbonne
  • Maîtrise – Droit public, Université Paris V Descartes

Contacter directement Maître CASTERA

christine.castera@parme-avocats.com

A lire aussi

Le Tribunal administratif de Bastia prononce l’annulation partielle du PADDUC

Emmanuel GUILLINI et Christine CASTERA. Pour mémoire, le Plan d'Aménagement et de Développement Durable de la Corse (PADDUC) est un document prévu par l'article 12 de la loi du 22 janvier 2002 relative à la Corse, destiné à encadrer l'aménagement du territoire sur l'île.

Le projet commercial « LA RUE DE LA DÉFENSE » sur sa lancée

Emmanuel GUILLINI, Christine CASTERA et Jean-André FRESNEAU. PARME Avocats a accompagné la société FIB IMMOBILIER, promoteur, sur les volets urbanisme et urbanisme commercial du projet « LA RUE DE LA DÉFENSE », projet innovant de création d’un nouvel équipement commercial implanté en infrastructure et superstructure de la dalle de La Défense à Courbevoie dans le secteur Coupole-Regnault. […]

Fleury-sur-Orne : le Conseil d’État relance le dossier IKEA

Emmanuel GUILLINI et Christine CASTERA. Depuis 2014, Emmanuel GUILLINI et Christine CASTERA interviennent en contentieux pour l’association des commerçants du centre commercial régional de MONDEVILLE 2, principal centre commercial de l’agglomération caennaise, contre l’implantation d’un grand projet de centre commercial IKEA en périphérie de Caen. Ce dossier est renvoyé devant la Cour administrative d’appel de Nantes […]